Marie Bashkirtseff
Un hommage
Un hommage
Un homenaje
A homage

Accueil | Page principale | Marie Bashkirtseff, musée virtue

 

Jules Bastien-Lepage


Marie Bashkirtseff (1858-1884) - Jules Bastien-Lepage (1848-1884)

Bien qu'on a voulu imaginer une relation maître-disciple entre Jules Bastien-Lepage et Marie Bashkirtseff, ce type de lien n'a jamais existé. D'autres auteurs ont voulu voir un amour crépusculaire dans cette amitié si étroite dans ses derniers jours de vie (Marie est décédé le 31 octobre 1884 et Bastien n'a survecu que 40 jours).

Marie Bashkirtseff était très intéressée à le style du peintre né en Lorraine, qui aimait travailler au plein air et a suivi son exemple. Toutefois, pendant que Bastien décrivait la vie des paysans de la campagne bretonne, Marie aimait les scènes des gamins et des travailleurs pauvres des faubourgs de Paris. Voici quelques paragraphes écrits par Marie dans ses derniers jours de vie, déjà agonisants tous les deux:

"Que ferait-on de plus si c'était par amour ?... À un moment j'ai appliqué ma joue sur sa main, et il m'a serré la main plus fort."
(9 octobre 1884)

"Misère de nous. Et que de concierges qui se portent bien ! Emile est un frère admirable. C'est lui qui descend et monte Jules sur ses épaules jusqu'a troisième étage. Mais j'ai en Dina un dévouement pareil".
(20 octobre, la derniere page du Journal)

 


Dina Babanine (pastel, par Marie Bashkirtseff), la cousine qui était presque une soeur pour Marie et dont son dévouement souligne la dernière page de son Journal. Marie, Dina, Jules et Émile ont développé une amitié très intense au cours des derniers mois de vie des jeunes peintres.


L'architecte Emile Bastien-Lepage (tableau de Jules Bastien-Lepage), frère inconditionnel de Jules. Marie Bashkirtseff a connu le peintre à travers son amitié. Ils ont cultivé une bonne rélation et, à la mort de Marie, Emile a pris en charge la tâche de construire son mausolée au cimetière de Passy, désigné monument historique national.


Vue extérieure du mausolée de Marie Bashkirtseff au cimetière de Passy, Paris.


Intérieur du mausolée de Marie bashkirtseff. Au centre est placée une copie du buste de Marie, œuvre de son ami le sculpteur René de Saint Marceaux et, au fond, l'une des dernières peintures de Marie Bashkirtseff, Les saintes femmes (inachevée). L'intérieur du mausolée représente une partie de l'atelier de Marie. Des deux côtés, les bustes de ses parents.

De nos jours, le mausolée se présente en mauvais état de conservation et on craint par le destin de la dernière peinture de Marie Bashkirtseff, qui y est placée.

 


Marie Bashkirtseff, buste en marbre par René de Saint Marceaux, The National Museum of Western Art, Tokyo, dont la reproduction, réalisée par commande du Cercle des Amis du M. B., se trouve dans le mausolée de Marie Bashkirtseff.

 


Jules Bastien-Lepage, sculpture en bronze, par son ami Rodin.

 

Algunas obras de
Jules Bastien-Lepage

Quelques œuvres de
Jules Bastien-Lepage


Jules Bastien-Lepage, autoportrait.


Jules Bastien-Lepage, autoportrait.


Sarah Bernhardt par Jules Bastien-Lepage


Bastien-Lepage, Pauvre fauvette


Bastien-Lepage, Pas mèche


Bastien-Lepage, Jeanne d'Arc

 


Plus info:

Musée d'Orsay | Artcyclopedia | Printing-Palace

 


Accueil | Page principale